Charrecey : un loup en 1748

Vendredi 13e septembre 1748, j’ai donné la sépulture ecclesiastique à quelques ossements humains que l’on a reconnu être ceux de Jacque MIGNOTTE 5 ans, fils de Jacques MIGNOTTE habitant en cette paroisse et de Jeanne GOUHAULT qui avait été le douzième dudit mois de septembre dévoré et mis en pièce par un loup ainsi que l’attestera cette paroisse qui fut toute en alarme au moment de ce malheur et en particulier le sieur Jean Baptiste DECAROUGE, bourgeois en ce lieu, qui s’est soussigné….

This entry was posted in Histoire locale and tagged , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire