Donation pieuse de Louis BOULANGER

Le 15 mars 1680, donation pieuse de Louis BOULANGER, avocat au parlement, résidant à Chalon.

Il avait épousé en premières noces Marie SIMONNET et en secondes noces Anne PETIT. Sa sœur Marie BOULANGER était mariée à un sieur BIGIN, avocat à Nancy

« Je désire être enterré dans la chapelle de l’hôpital de cette ville, à l’endroit qu’il plaira à la maîtresse du dit hôpital et à sa communauté.

« Je donne et lègue à sœur DULON maîtresse dudit hôpital et aux vertueuses filles qui composent sa communauté, la somme de trois cents livres. Pour ladite somme être employée à des choses utiles et nécessaires à leur communauté et au soulagement des pauvres. Elles feront dire à perpétuité annuellement à pareille date qu’arrivera mon décès, trois messes basses en la chapelle du dit hôpital avec un Libera, un de Profundis et l’oraison en suite . (Dans le cas où son inhumation n’aurait pu avoir lieu dans la chapelle de l’hôpital, il demandait à être enterré ) en l’église Saint-Vincent ou au cloître dans le même tombeau que feue Delle Marie SIMONNET ma défunte première femme, près de la porte à gauche qui entre dans le dit cloistre, et transférer ainsi la somme de trois cents livres à l’autel de la paroisse du dit Saint-Vincent pour fondation d’une messe tous les lundis de chaque mois et à perpétuité.

« Je donne et lègue au dit autel de paroisse et à celui de Notre-Dame du dit Saint-Vincent à chacun la somme de quinze livres pour trente messes avec de Profondis..

« Je donne et lègue aux couvents des RR.PP. Minimes, Capucins et Cordeliers, trente livres qui est à chacun dix livres, à condition qu’il sera dit à chacun des dits couvents vingt messes de requiem. »

Source : Mémoires de la société d’histoire et d’archéologie de Chalon sur Saône – 1910

This entry was posted in Généalogie and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire