Le journal de Noé LACROIX en 1624 (1)

Le vendredy 5e janvier 1624, veille des Roys, fut enterré noble messire Cirus de THIARD, évesque de Chalon, qui estoit mort il y avoit trois ou quatre jours, et fut enséupulturé en l’église Sainct Vincent, à costé droict du cœur, proche de la porte allant au cloistre ; auquel enterrement se fit de grandes sérémonies, telles qu’il luy appartenoit, avec grands fraiz et doeuil de tous ceux qui l’ont congneu. Il y eut oraison funèbre, par un père minime, qui fut admirablement bien en son discours. Dieu loge son âme en paradis et la nostre, amen.

Les pères de l’Oratoire ont commencé à résider à Chalon à l’hospital Sainct Anthoine, au mois de mars 1624, par résolution prinse en maison de ville, Mtre JANTHIAL, maire ; lesquels sont grandement traversés par Monsieur de Chalon, nouveau evesque, qui par missives envoyées à messieurs du Chapitre, les ont empesché de psalmodier, de quoy plusieurs de la ville ont été scandalisés.

La mesme année en may 1624, lesdicts père ont faict achapt de la maison de Saudon, des  héritiers monsieur VALON, pour y bastir et faire leur demeurance.

Du mardy XXIe may 1624, à cause d’une grande sécheresse ayant duré despuis le grand vendredy (vendredi saint tombé le 5 avril, donc 44 jours de sécheresse) jusques au dix neufviesme de may audict an, sans tomber une goute d’eau du ciel, de sorte que les bleds et tremis sechoient sur terre, occasion de quoy plusieurs processions se seroient faictes au lieu de Saint Marcel, en intention d’avoir de la pluye, lesquelles auroient duré jusques à ce jourd’huy XXIe may, que la procession de la ville y auroit esté, assistée de tous les religieux et croix des paroisses en nombre de neuf, qui ont esté audict Sainct Marcel, assitées d’une grande multitude de personnes de la ville, outre ce plusieurs processions de divers villages qui s’y acheminoient, entre autres celle de Sassenay, Crissey et Ruilly, qui marchoient en prières et oraisons : les filles de la ville alloient devant en grand nombre, habillées et couvertes de linge blanc, et estans audict Sainct Marcel messieurs de Sainct Vincent y auroient célébré la messe avec la musique. Mais auparavant, le jour d’hier, lundy vingtiesme de may 1624, messieurs de Sainct Marcel, en dévotion avec messieurs de Sainct Pierre, assistés de plusieurs processions des villages comme Dennevy, Sainct Ligier, Saint Rémy et plusieurs aultres, auroient admené dans le couvent des pères Cordeliers la châsse de monsieur Sainct Marcel, où il se fit de grandes dévotions avec plusieurs messes et la prédication ; laquelle châsse fut reconduite par lesdictes processions, avec celle de Sainct Marcel y estant, en nombre de huict : et assure que tous ceux ayans assisté auxdictes processions ne s’en sont retournés, despuis le lundy jusques au mardy, sans avoir esté bien mouillés et trempés au retour desdictes processions, suivant leur requeste et désir. Dieu bénisse le reste.                                                                                                                                     Et depuis, tout le long du mois de juing a esté grandement pluvieux.

Le jeudy sixiesme de juin, jour de feste Nostre Seigneur et de Saint Claude s’estant treuvé ledict jour, monsieur le prince de CONDÉ, venant de Chalon, scachant que les habitans alloient au devant de luy avec les quatre centaines en armes et les enffans de la ville en nombre d’environ deux cens en bon ordre, ledict Sr ne voulut venir jusques à Chalon et logea avec ses gens en peu de nombre dans le chasteau de la Louhière (La Loyère) qu’il choisit pour sa demeurance d’un jour et deux nuicts qu’il y coucha, et le sabmedy suivant, le grand matin, environ trois heures du matin, deslogea et s’en retourna après avoir dict a Dieu à messieurs de la trouppe de Galardon qui l’avoient toujours assité jusque le vendredy au soir qu’il les remercia avec un grand contentement de la bonne volonté des Chalonnois.

Source : Mémoires de la société d’histoire et d’archéologie de Chalon 1883-88 par Anatole de Charmasse

This entry was posted in Histoire locale and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire