Chambre des comptes de Bourgogne

Reprise de fief et dénombrement des 10 juin et 4 juillet 1555 par Philibert DE CHEVRIER sieur de Saint Maurice en Mâconnois, tant en son nom que de damoiselle Claude DE TARLET, sa femme, led. DE CHEVRIER pour les trois quarts, et sa dite femme pour l’autre quart, savoir : les biens situés en la châtellenie de Brancion par eux acquis dès le 8 juin précédent de noble damoiselle Antoine DE THIARD dame de Chasseignes et La Saugerée et de nobles Nicolas et Jean de FERRIÈRE ses enfants ; lesd. biens consistants savoir une maison entourée de fossés et ses dépendances communément appelée la Maison ou Motte de La Saugerée située en la paroisse d’Etrigny, avec plusieurs autres héritages y confinés et situés en lad. paroisse, avec un droit de dixme sur plusieurs héritages et cantons, amplement y confinés et situés tant aux lieux et paroisses d’Etrigny, Baleure, Nogent que de La Chapelle sous Brancion et autres lieux de lad. châtellenie et les cens et servis, selon le terrier des sieurs de La Saugerée.

Source : AD21 – Recueil de PEINCEDÉ – volume 10

This entry was posted in Histoire locale and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire