La gazette de Tancon (15)

Il a commencé à geler le quatorze du mois de décembre de l’année dernière (1765) et a continué sans interruption jusqu’au deux février de la présente année. Le froid a été extrême, il y a eu des glaces de deux pieds d’épaisseur. Les grandes rivières comme la Loire et la Saône étoient totalement prises ; l’on y passoient avec des chars chargés. Le grand froid est arrivé après une grande inondation ce qui a été cause que partout c’était glace et sans la neige qui est tombée un peu avant Noël et la nuit et le jour de St Etienne, l’on auroit eu de la peine à voyager. Ce temps fâcheux a porté Monseigneur l’évêque de Mâcon à permettre de faire gras pendant le Carême trois jours de chaque semaine jusqu’au 19 mars, exclusivement, savoir le dimanche matin et soir et les matins du lundy et mardy  sur la requête de messieurs les magistrats du dit Mâcon, et sur les représentations de messieurs les archiprêtres et curés.

Source : AD71 – paroissiaux de Tancon

This entry was posted in Histoire locale and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire