Montjeu

Lettres patentes du roi accordant à Claude de MONTJEU l’établissement d’une foire annuelle à Antully le 31 juin 1491

Charles, par la grâce de Dieu, roy de France, à tous presens et advenir sçavoir faisons que nous inclinant libéralement à la supplique et resque de notre amé et feal conseiller chambellan, Claude de MONTJEU seigneur d’Anthully, en faveur des services que luy et ses frères, parens et asmis, nous ont faicz par cy-devant, font encore et continuent journellement en plusieurs maintes manières, voulons iceulx services recognoistre envers luy et ses subjects dudit Anthully. Pour ces causes, et afin que le dit lieu d’Anthully, ou icelui a tout droict de chastellenie et justice haute, moyenne et basse, se puisse de bien en mieux repopuler accroistre et augmenter, et sesdits subgects plus aisément avoir deslivrance de leurs biens, … mesmement que audit lieu y a souventes foys grant affluence de gens et de marchands, et pour aultres considerations à ce morvans, avons creé, institué, ordonné, establi, creons, instituons, ordonnons, establissons audit lieu d’Anthully, une foire por chacun an, le unziesme jour de juillet, pour doresnavant y estre tenue, entretenue et continuée perpétuellement et à toujours audit jour, et en icelle estre vendues et acheptées, troquées, changées, deslivrées et distribuées toutes manieres de danrées et marchandises licites, etc… permettant iceluy notre conseiller faire, construire, bastir, enlever une halle audit lieu pour y servir et tenir ladite foire.

Source : Gallica – bibliothèque Nationale – d’après recherches sur Montjeu et ses seigneurs par l’abbé DORET 1881

This entry was posted in Histoire locale and tagged , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire