Donation pieuse de Bénigne CLERGUET

Le 19 septembre 1711, donation pieuse de Bénigne CLERGUET, conseiller du Roy, grenetier au grenier à sel de Chalon – époux de Bénigne BOISSELIER. I

Il était le frère de Vivant CLERGUET maître des ports en Bourgogne et Bresse. Sa fille Marie CLERGUET épousa Philibert CHIQUET, écuyer, résidant à Chalon. Bénigne CLERGUET était le cousin de Nicolas CLERGUET avocat au parlement et époux de Marie Marthe BURIGNOT, lequel eut de son mariage : 1° Jean Baptiste CLERGUET conseiller du Roy, lieutenant général en la cour de la chancellerie et siège présidial de Chalon ; 2° Antoine CLERGUET prêtre, chanoine en l’église cathédrale de Saint-Vincent ; 3° Nicolle CLERGUET

« J’ai élu ma sépulture en l’église cathédrale de Saint-Vincent. L’année de mon obit, qu’il soit dit et célébré pour le repos de mon âme, chaque jour, une messe basse à l’autel de Sainte-Anne érigé en la dite église, qu’il soit distribué aux pauvres, à l’issue de mes obsèques, la somme de 10 livres.

« Je donne et lègue cent livres à la fabrique de Saint-Vincent, cent livres à messieurs de la congrégation établie aux RR.PP. Jésuites de cette ville, pour être distribuées aux pauvres par les dits Messieurs, lors de leurs visites et ce pendant l’année de mon décès.

« Je donne et lègue pour une fois, la somme de trois cents livres aux pauvres de la Charité établie au faubourg de Sainte Marie ; même somme aux pauvres de la Providence, et la somme de mille livres aux pauvres malades de l’hôpital de cette ville ».

Source : Mémoires de la société d’histoire et d’archéologie de Chalon – 1910

This entry was posted in Histoire locale and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire