Chambre des comptes de Bourgogne

Transcription à la chambre des Comptes en l’an 1430 d’une sentence du Bailly du Charollais de l’an 1413 portant main levée en exécution d’un mandement du Duc en faveur d’honorable homme sage Messire Nicolas FRAILLON docteur en lois, conseiller du Roy, et à Catherine DE BAUCHEREAUL veuve de Guill. TRAILLON bourgeois de Paray le Monial et mère et bailliste de leurs enfans, d’une terre au finage de Fautrières que feu Nicolas FRAILLON père de Nicolas et Guill. avait acquise par décret sur Guill. DE MASILLES sur laquelle lad. terre avait été amputée ; et sont relatées – 1° les lettres de Mr d’ARMAGNAC Comte de Charollais de l’an 1386 portant souffrance à Guill. de MASILLES écuier pour reprendre de fief de lad. terre. – 2° d’une sentence du Bailly du Charollais de l’an 1369 portant aussi main levée de lad. terre en faveur de Guill. et Jean DE MASILLES fils de feu maître Jean DE MASILLES, laquelle avait été saisie par le procureur dud. Comte sous prétexte que lad. terre avait passée des mains de gens nobles en celles de non nobles ; tandis que led. feu maître Guill. DE MASILLES avait été anobli par le roi.

Source : AD21 – recueil de PEINCEDÉ – volume 25

This entry was posted in Histoire locale and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire