Chambre des comptes de Bourgogne

Reprise de fief et dénombrement des 21 mars et 26 avril 1572 de toute la terre et seigneurie de Septchaignes en la paroisse de La Frette au vicomté d’Auxonne par Pierre DE CHASSEPOT écuyer sieur de Jubiley et du Buisson à Mirandes paroisse de Montbellet, tant en son nom que de damoiselle Jeanne DE LAMBERT sa femme, et André BOULIER aussi écuyer tant en son nom que de damoiselle Jeanne DE CHANGY sa femme ; le dit Septchesne par eux acquis de Lazare DE TENARRE écuyer, héritier de Philibert DE TENARRE par acte du 27 février 1572 reçu Barthélémy FRICAUD notaire à Chalon.

La dite seigneurie consiste en un châtel et maison fossoyée avec les bâtiments, terres, prés, bois, étangs, le tout en un pourpris et joint ensemble contenant environ 1300 journaux en tout, le dit pourpris y confiné. Item la justice basse et moyenne et sur portion desquels 1300 journaux sont dus les servis et rentes suivantes par baulx faits à cinq habitants résidants au dit pourpris, lesquels doivent chacun d’eux par an de cense et servis à cause des biens possédés au dit pourpris la somme de vingt sols tous en argent, une poule chacun pour le feu et chacun trois corvées de bras et de charrue en cas qu’ils aient charrues combien que prestement ils ne tiennent charrue.

Source : AD21 – recueil de PEINCEDÉ – volume 10

This entry was posted in Histoire locale and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire