Chambre des comptes de Bourgogne

Reprise de fief et dénombrement double des 22 novembre 1650 et 27 juin 1658 d’environ un quart de la seigneurie de Saint Léger en Charollois par Humbert BOUILLET bourgeois de la ville de Paray, comme acquéreur par contrat du 18 mai 1648 reçu DE JOUX notaire aud. Paray, de Jean DE CORTAILLE fermier de la baronnie de Châteauneuf, au nom et comme mari de Damoiselle Louise BISSON sa femme, comme cohéritière de feue damoiselle Marguerite GEOFFROY sa mère, incontinent après laquelle vente lad. BISSON étant décédée, ses héritiers tirèrent en cause led. BOUILLET jusqu’au 5 janvier 1650 que les dits héritiers et le dit DE CORTAILLE transigèrent des effets de la dite hoirie par devant GUICHARD aussi notaire, en sorte que le dit BOUILLET n’a pu jouir de la dite portion de seigneurie comme il a apparu par enquête et information de ce dressé par devant Jean CHANFRAY notaire au dit Paray le 10 septembre 1650, en suite de requête présentée au lieutenant général de Charolles

Source : AD21 – recueil de PEINCEDÉ – volume 12

This entry was posted in Histoire locale and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire