Inhumation d’un calviniste

le Tronchat

Le dix sept novembre mille sept cent quatre vingt quatre est décédé au Tronchat, hameau de St Léger sur Dheune, en la métairie de sieur Joseph ANDRÉ notaire royal aud. St Léger, un mendiant vagabond, lequel a déclaré être garçon, être âgé d’environ quatre vingt huit ans, être natif de Tours en Touraine, s’appeler Etienne DELANOÜE, être fils d’un Etienne DELANOÜE et d’une Elizabeth DUNAN son épouse, domiciliés en lad. ville de Tours, tous deux de la Religion prétendue réformée, réfugiés et morts en Prusse après la révocation de l’Edit de Nantes.

Led. mendiant ayant déclaré en sus avoir professé toute sa vie la religion de ses parents, avoir passé la plus grande partie de ses jours tant en Angleterre qu’au pays genevois, vouloir mourir dans lad. religion protestante de la secte calviniste et y étant mort effectivement ; en conséquence du procès-verbal dressé du tout par les officiers de justice du marquisat dud. St Léger et de l’ordonnance de M. le bailly de la justice, led. défunt a été privé de la sépulture catholique et a été inhumé le lendemain de son décès à l’angle d’une pièce de terre labourable, dite la Corvée du chateau, appartenant à la seigneurie dud. St Léger, joignant le chemin commun de St Léger au village de Chamilly

This entry was posted in Histoire locale and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire