Un conseil de famille (procuration)

Un conseil de famille pour démence – suite du précédent article – 2 procurations étaient jointes, similaires, voici l’une d’entre-elles.

Nous soussignés Jean GIRAU bachelier en droit canon et civil, prêtre curé de St Bonnet de Joux en Charolois, François Jean GIRAU prêtre ancien curé d’Ecuisses, Delle Marie GIRAU bourgeois à St Bonnet, Delle Marguerite GIRAU aussy bourgeois au même lieu, frères et soeurs de feue Delle Bernarde GIRAU de son vivant femme de fut Me François Marie VILLEDEY no(tai)re royal et sindique de la ville de Montcenis, Delle Philiberte PIERRE veuve de Me Jean Marie GIRAU, mère de la dite Bernarde GIRAU veuve VILLEDEY

Déclarons que nous passons tout pouvoir et procuration nécessaires au porteur des présentes à l’effet de paroître pour nous et en notre nom a l’assemblée des parents de notre famille qui sera convoquée à Montcenis ou en tous autres lieux pour délibérer sur le party le plus convenable à prendre relativement à la conduite du sieur Bernard VILLEDEY notre neveu et petit neveu, soldat au régiment d’Onis, malheureusement atteint depuis quelque tems de démence et manie.

De proposer dans les circonstances notre avis qui est que nous le reconnoissons tous paraport à la démence et à la manie dont il a eu de tels accès qu’il s’est porté jusqua errer pendant son congé de semestre dans tous les pais, incapable de servir plus longtems Sa Majesté en qualité de soldat et sujet à troubler le repos publique et celuy de sa famille si on luy lessoit sa liberté.

Pourquoy il sera délibéré que nous supplirons tous unaniment Sa Majesté par l’interception de Monseigneur le Duc de CHOISEUL son ministre des guerres de luy accorder un congé absolu et de nous permettre par lettre de petit cachet, de faire renfermer dans une maison forte ledit s(ieu)r Bernard VILLEDEY aux offres que nous fesons de fournir a ses subsistance et entretien ou il sera détenu et refferré jusqua ce qu’il plaise à Sa Majesté d’ordonner son élargissement lorsqu’il paraîtra être revenu à récipiscence.

Fait à St Bonnet de Joux le vingt huit mars mil sept cent soixante et dix.

(suivent les signatures)

This entry was posted in Généalogie and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire