Baugy : hiver 1709

Cette susdite année (1709) il a fait si froid que tous les noyers gelèrent, que tout le bled gela en hyver de sorte que le bled seigle a valu jusqu’à dix huit livres et les grains de mars comme seigle et même l’orge ont coûtés jusqu’à vingt cinq francs pour semer après l’hyver au mois de mars

This entry was posted in Histoire locale and tagged , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>