Chambilly : hiver 1709

Cette année là, la nuit devant le jour des Roys, il fit un froid si grand que les bleds gelèrent dans terre, les vignes par conséquent, les noyers et une grande partie des arbres… et des blesserons. Le bled valut jusqu’à 40 livres tournois le bichet

This entry was posted in Histoire locale and tagged , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>