Chambre des Comptes de Bourgogne

Lettre de vidimus sous le scel de deux lettres dont par l’une, il appert que Guillaume de GERMOLES vend à Messire Philibert PAILLART et à dame Jeanne de DORMANS sa femme, à leurs vies seulement 160 livres de rente sur sa terre de Germoles, la dite lettre en date du 16 mars 1378, et par l’autre lettre le dit Guillaume de GERMOLES donne au dit messire Philibert PAILLART le fief de la dite terre de Germoles, laquelle il disoit paravant être de franc alleu. La dite lettre donnée le dit 16 mars 1378 et le dit vidimus le 17 novembre 1404

Lettre de vidimus sous le dit scel de l’acquêt fait par messire Jean de DORMANS du dit Guillaume de GERMOLES des 160 livres de rente vendue au dit messire Philibert PAILLART à sa vie et de sa femme à les prendre et recevoir par le dit messire Jean de DORANS sur la dite terre de Germoles, après le trépas au dit messire Philibert PAILLART et de sa dite femme. Donné les dites lettres originales le samedy 19 mars 1378 et le dit vidimus le 17 novembre 1404

Lettre de vidimus sous le scel des lettres de l’acquêt par le dit messire Philibert PAILLART de Guillaume de GERMOLES de sa terre et appartenances de Germoles. Donné les dites lettres originales le jeudy 15 novembre 1380 et le vidimus le 17 novembre 1404

Lettre de vidimus sous le dit scel du transport fait à Madame la Duchesse Marguerite par Guillaume de la TRIMOILLE, écuyer, de 200 livres T de rente que le dit de la TRIMOILLE avoit acquis de Guillaume de GERMOLES, écuyer, sur ses terres et revenus du dit Germoles. Les dites lettres données le 11 mars 1380 et le dit vidimus le 17 novembre 1404

Source : AD 21 – Recueil de PEINCEDÉ – Chambre des Comptes de Bourgogne – volume 1

This entry was posted in Histoire locale and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire