Chambre des comptes de Bourgogne

Lettre de vidimus sous le dit scel des lettres de l’acquêt fait par Monsieur le Duc Philippe et Madame la Duchesse Marguerite, de messire Guillaume de la TRIMOILLE, chevalier, de ce qu’il avoit à Melecey lès Germoles et autre part au duché de Bourgogne à cause de l’acquêt par lui fait de Guillaume de Germoles, écuyer. Les dites lettres originales données le 12 décembre 1385 et le dit vidimus le 17 novembre 1404.

Deux lettres de vidimus sous le scel de la cour du Châtelet de Paris d’une même date et de même effet et substance des lettres de l’acquêt fait par le dit Guillaume de la TRIMOILLE du dit Guillaume de GERMOLES des dites 100 livres de rente, les dites lettres données le samedy 27 octobre 1380 et les dits vidimus le 26 décembre 1380.

Lettres d’instrument sous le scel de l’official de Chalon faisant mention des mainmises en la terre de Germoles tant par l’ordonnance de Madame la Duchesse Agnès fille du roy St Louis comme aussi par Oudart seigneur de Montagu, et aussi de certaine provision que madame ordonna être faites sur les dites mainmises, et au dit instrument sont insérées plusieurs lettres données le dimanche après la St Jean-Baptiste 1321.

Lettres sous le scel de la cour de Mâcon par lesquelles Perrin POILLOT et Jeannin son frère de Gurgey confessent être hommes taillables, justiciables haut et bas et mainmortables de Messire Guillaume de GERMOLES et de dame Foreon sa femme. Données le samedy après Oculi 1307.

Lettres sous le scel de M. le Duc de certain compromis sur certains débats qui étoient entre messire Oudart sieur de MONTAGU d’une part et messire Guillaume sieur de GERMOLES d’autre, au fait du fief de Germoles. Donné le jeudy après la Magdeleine 1321.

Source : AD21 – Recueil de PEINCEDÉ – volume 1

This entry was posted in Histoire locale and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire