Donation pieuse de Louis GAUTHIER

Le 14 octobre 1706, donation pieuse de Louis GAUTHIER conseiller du Roy, maison, couronne de France, près la chambre des comptes et cour des aides de Dôle, résidant à Chalon sur Saône.

Ses enfants étaient : 1° Benoit, procureur du roy en la maîtrise des ports et traites foraines du Chalonnais, époux de Philiberte PETITJEAN, dame de la Tournelle et des Bays – 2° Louis, avocat au parlement, présidial, baillage et chancellerie de Chalon, lequel fut maire de Chalon en 1716, et élu en 1701 capitaine des enfants de la ville.

« Je donne et lègue pour une fois seulement aux RR. PR. Carmes de Chalon, où je désire être enterré dans la sépulture de défunts mes père et mère, la somme de 125 livres pour me dire cent messes incontinent après mon décès et me faire un annuel… plus une rente perpétuelle sur Fragnes de deux feuillettes de vin blanc et une de vin rouge, aux conditions qu’ils me feront célébrer une grand’messe des morts à perpétuité…

« Je donne et lègue aux couvents des RR. PP. Minimes, Cordeliers, Capucins à chacun trente livres pour me faire dire chacun cent messes. Je donne et lègue à la fabrique et à la confrérie du Saint-Sacrement de l’église Saint-Vincent, à chacun trente livres.

« Je donne aux pauvres de l’hôpital de Chalon, 500 livres. Je donne aux pauvres de la Charité de Sainte-Marie, 100 livres. Je donne aux pauvres de la Providence 100 livres. Je donne aux pauvres prisonniers de Chalon, 100 livres qui leur seront employées à leur acheter de la toile pour leur faire des chemises.

« Je donne et lègue à la confrérie de Notre-Dame-de-Pitié de la Motte, 100 livres pour être employées à acheter une tapisserie pour la dite chapelle.. Je donne à la congrégation des pauvres artisans des Pères Jésuites à Chalon, 50 livres. Je donne et lègue aux pauvres vieillards et vieilles femmes dans de la ville que faubourgs, 120 livres, que je prie mes fils de leur distribuer quinze jours après mon décès, comme aussi 10 livres aux pauvres qui assisteront à mon enterrement ».

Source : Mémoires de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Chalon – 1910

This entry was posted in Histoire locale and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>