Chambre des comptes de Bourgogne

Reprise de fief du 14 décembre 1678 de la terre et seigneurie du Perroux, Toutenant et Efflaix et de celle de Lhercule, comme encore permission de s’immiscer dans la seigneurie d’Auvillars et Glannon, à la charge d’en reprendre dans six mois, par Aymé GONTIER conseiller au parlement de Dijon, en qualité de seul et universel héritier testamentaire institué par feu messire Louis GALOIS compte du Perroux et d’Auvillars, sauf l’usufruit seulement de la dite terre du Perroux à Louis GONTIER fils du dit Aymé, qui a été envoyé en possession de tous les biens de la dite succession par sentence du lieutenant au baillage de Nuis rendue le 28 novembre 1678.

Quant aux dites terres d’Auvillars et Glannon, il est dit qu’il y a difficulté à cause de leurs mouvances prétendues par Mgr. le Prince à cause de son marquisat de Saint-Georges.

Nota : est jointe une procuration datée du château de Busset le 6 octobre 1678 donnée par dame Madeleine de BERMONDET veuve de M. Louis de BOURBON Comte de Busset, lieutenant général de l’artillerie de France, comme tutrice à ses enfants pour reprendre de fief de la chambre des comptes de Dijon de la terre et seigneurie de Serée ou Sercé (savoir de quel baillage est cette terre).

Source : AD21 – recueil de PEINCEDÉ – volume 10

This entry was posted in Histoire locale and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>